Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés
entrez votre identifiant de mot de passe


Information sur les canidés et Amérindiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conférence "Paroles amérindiennes" (2). Suite et f

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lougris46
sunkmanitu wakhan
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 70
Localisation : B - Brûly-de-Pesche (Couvin)
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Conférence "Paroles amérindiennes" (2). Suite et f   Mer 25 Avr - 10:10

Vieux Buck enchaîne avec une histoire de femmes, pour les femmes : la légende de Moos-Bas.
"Moos-Bas est un homme égoïste, au long nez et à la longue moustache. Il estime que les femmes devraient prendre soin de lui, le cajoler, le nourrir.
Il cherche le moyen d'assujettir au moins une femme.
La martre et Pique-Bois décident de lui jouer un tour. Pique-Bois perce des trous dans une branche et Wakusan, grand-père vent, souffle. C'est la 1ère flûte.
Moos-Bas entend le son et coupe la branche. Il s'exerce à jouer de la flûte. Grand-mère Huart l'entend et lui demande : "Mais qu'est-ce cela ?
"C'est un air que j'ai composé pour toi." Grand-mère Huart lui dit : "Viens dans mon nid. Je prendrai soin de toi, je te nourrirai, je te cajolerai." Et elle l'emmène à son nid.
Au bout d'un temps, Moos-Bas en a assez : il ne mange que du poisson, le lit est toujours humide. Il joue la musique pour briser le coeur et il part.
Survient Grand-mère raton-laveur."Quel est ce son?" "C'est un air que j'ai composé pour toi." "Viens dans mon nid. Je prendrai soin de toi, je te nourrirai, je te cajolerai." Moos-Bas suit la femme raton-laveur mais il en aura vite assez : la nourriture est toujours lavée, tout est humide. Il joue l'air qui brise le coeur et part.
Vient ensuite Grand-maman Ourse. Elle emmène Moos-Bas dans sa caverne. Après quelques mois, Moos-Bas en a assez : "Toujours des fruits pour manger ! Elle dort tout l'hiver et je n'ai rien à manger. Elle ne s'occupe pas de moi." Moos-bas veut prendre sa flûte pour jouer l'air qui brise le coeur. Grand-mère Ourse casse la flûte, repousse Moos-bas contre le mur à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'il ait la taille du vison.
Ourse répare la flûte. Femme-médecine, Ourse joue l'air de l'amour et demande au Créateur d'envoyer le son dans le coeur des femmes. C'est la femme qui attirera l'homme."
Les femmes entretiennent la vie, l'amour. La naissance : du monde des esprits au monde matériel. C'est la 1ère médecine, la 1ère nourriture : la 1ère bouffée d'air, mais aussi la 1ère douleur. Comment la faire sortir ? Par un grand cri. Le 1er contact avec le monde matériel, c'est le ventre de la mère.
Pleurer est encore purification. Pleure jusqu'à ce que tes yeux soient secs.
Si tu as une peur spirituelle, ne va pas voir le curé mais le Créateur qui est à l'intérieur de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conférence "Paroles amérindiennes" (2). Suite et f
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "tri luern glaz" le groupe qui déménage
» 10 chiots "golden retriever" à "animal sans logis"!!saisie.
» suite du sujet "URGENT ONDULLE BLESSE": gratage
» Le stop "à la Chooky"...ça vient doucement...et la suite...
» Pour info suite à mon sujet "biquette à plat"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés :: Tribus Amérindiennes et autres tribus :: Vie quotidienne....-
Sauter vers: