Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés
entrez votre identifiant de mot de passe


Information sur les canidés et Amérindiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Droits des peuples autochtones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lougris46
sunkmanitu wakhan
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 70
Localisation : B - Brûly-de-Pesche (Couvin)
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Droits des peuples autochtones   Lun 20 Aoû - 21:12

Complément d'information (voir rubrique "Amélioration des conditions de vie des autochtones) :

Une occasion historique pour les droits des autochtones

Ghislain Picard, Jean-Louis Roy et Béatrice Vaugrante


La nomination de nouveaux ministres des Affaires étrangères et des Affaires indiennes et du Nord est l'occasion pour le gouvernement de
revenir sur sa position quant à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Nous faisons un appel au gouvernement
pour qu'il saisisse l'occasion historique qui s'offre à lui d'aider la communauté internationale à se doter d'un instrument reconnaissant et protégeant les droits des peuplesautochtones.
Pourquoi? Au Canada il y a encore un écart de six ans au niveau de
l'espérance de vie des autochtones. Les peuples autochtones
continuent d'être surreprésentés parmi les pauvres. Leurs territoires sont convoités par les entreprises transnationales d'exploitation des ressources naturelles et des peuples entiers sont menacés de disparition à court ou à moyen terme.
En Colombie, à cause de l'effet combiné du conflit armé et de
l'exploitation des ressources, des peuples entiers sont menacés de
disparition à court ou à moyen terme. Le Rapporteur spécial des
Nations Unies sur les droits humains et libertés fondamentales des
populations autochtones, a considéré la situation suffisamment grave pour que la question soit abordée par le mécanisme de prévention des génocides.
L'appui du Canada est important. Le Canada a été le seul pays avec
la Fédération de Russie à voter contre la Déclaration au Conseil des droits de l'homme (la Déclaration a été adoptéeen juin 2006 par un vote de 30 contre 2). De plus, avec la collaboration de six autres pays (Australie, Nouvelle-Zélande, Colombie, Surinam,Guyana, Fédération de Russie), le Canada a soumis, en juillet2007, au représentant de la Présidente de l'Assembléegénérale des Nations Unies, l'ambassadeur Davide des Philippines,neuf thèmes sur lesquels il veut que le texte soit rouvert
(incluant l'autodétermination qui ne constituait pourtant pas un
problème pour le Canada).
Il serait plus constructif pour le Canada de suivre l'exemple de pays
qui appuient les peuples autochtones vivant sur leur territoire, comme
la Norvège, le Mexique, le Guatemala, la Bolivie ou le Danemark et
qui endossent clairement la Déclaration.
Le Canada doit être fidèle à sa tradition de défenseur des droits humains, à son devoir de consulter les représentants des autochtones au Canada et à l'obligation d'être sensible à lasituation des milliers de peuples qui luttent pour leur survie.
Notons qu'il y a un consensus en faveur de la Déclaration au Canada
parmi les organisations autochtones, les organisations de droits humains, la coalition des Églises Kairos et trois partis qui représentent la majorité des députés à la Chambre descommunes.
En changeant de position, le gouvernement actuel peut laisser une trace
positive pour le sort des 350 millions d'autochtones du monde plutôt
que de compromettre la naissance d'un instrument essentiel pour les
droits humains.

*les auteurs sont respectivement Chef régional de l'Assemblée des
Premières Nations, Québec/Labrador; Président, Droits et
Démocratie et Directrice générale, Amnistie internationale,
section canadienne francopho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lougris46
sunkmanitu wakhan
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 70
Localisation : B - Brûly-de-Pesche (Couvin)
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Droits des peuples autochtones   Lun 20 Aoû - 21:25

Autre article sur le même thème :
Le chef national de l'Assemblée des Premières Nations Phil Fontaine et un ancien ministre conservateur exhortent le gouvernement à appuyer l'adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

OTTAWA, le 9 août /CNW Telbec/ - En cette Journée internationale des populations autochtones, le chef national Fontaine exprime sa consternation devant l'obstination du Canada à s'opposer à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.
"Il s'agit vraiment d'établir des normes et de tenir les gouvernements responsables face à leurs obligations de garantir le respect des droits de la personne pour tous, y compris pour les peuples autochtones", a déclaré le chef national Fontaine. "Cette déclaration est massivement soutenue par de nombreux pays, car elle reconnaît les droits des peuples autochtones partout dans le monde.
Les droits humains fondamentaux comprennent les droits relatifs à la
terre, à la langue et à l'autonomie gouvernementale." Le chef national Fontaine a souligné que le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien soutient ces droits internationaux sur son site Web, tandis qu'aux Nations Unies, les représentants du gouvernement canadien font activement pression auprès des autres pays contre la déclaration. L'ancien ministre conservateur David MacDonald a également fait part de sa déception concernant la position adoptée par le gouvernement fédéral. "Je ne peuxpas croire que notre propre gouvernement puisse agir de la sorte",a-t-il déclaré. "Notre pays devrait donner l'exemple sur la
scène internationale." M. MacDonald a été député conservateur pendant près de 20 ans. Il a également occupé les fonctions d'interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits de 1979 à 1980. Le projet de déclaration sera soumis au vote à l'assemblée générale des Nations Unies
au début du mois prochain. Le chef national Fontaine a déclaré que le gouvernement devrait accepter la déclaration telle qu'elle est. "La déclaration sur les droits des peuples autochtones est le fruit de plus de 20 années de consultations avec les peuples autochtones du monde entier", a ajouté le chef national. "Le gouvernement canadien n'a pas été capable de donner une explication satisfaisante pour son changement de position. En effet, il avait auparavant appuyé ce document auquel il s'oppose à présent activement", a indiqué le chef national Fontaine. "La
réputation du Canada en tant que pays juste et équitable est ternie sur la scène internationale. Il est temps que ce gouvernement et le Canada agissent comme il se doit et appuient la déclaration pour le bien de tous les Canadiens et de tous les Autochtones du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Droits des peuples autochtones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MANIFESTATION GEANTE POUR LES DROITS DES ANIMAUX
» Les becs droits: définition.
» La scénariste de la BD LILOU fait don de ses droits à l'association !!
» Pour "Droits de vivre" !!!
» [PEUPLE] Les différents peuples de Tri-Kazel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés :: Tribus Amérindiennes et autres tribus :: Vie quotidienne....-
Sauter vers: