Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés
entrez votre identifiant de mot de passe


Information sur les canidés et Amérindiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Groupe de travail.... "la babole"....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 11:20

Il semblerait (sources Loup.org) que ce soit une louve pleine qui ait été tirée sur le Petit Bornand dans le cadre légal d'un prélèvement.

Certains (entre autres Michel - site La Babole) arguent du fait que si la louve alpha est tuée (ce qui serait le cas puisque c'est la seule qui procréé au sein de la meute), les autres louves présentes risquent d'ovuler en coeur et se faire féconder par le mâle alpha.

En revanche, j'ai lu chez Carbone et autres spécialistes que dans le cas d'une disparition de la louve alpha il n'y a pas d'éclatement de la meute si le loup alpha est toujours présent.

Si ce qui précède est fondé, devons-nous nous attendre ces conséquences :

Suite au prélèvement de la louve alpha :
1- meute qui ne s'éclate pas et reste sur son territoire
2- ovulation de la ou des autres femelles (possible ovulations spontanées et multiples ?)
3- probabilité d'une autre portée dans deux mois, voire de deux portées ?
4- probabilité que des jeunes femelles qui auraient dû se disperser restent finalement sur le territoire des Bornes ?

... Tout en sachant que EMR hiver 2008-2009 = 3 à 4 loups, moins cette louve = 2 à 3 loups.

Les éleveurs ont toujours vu de un à trois loups lors des approches de troupeaux. Ce qui m'amène à cette autre question : les loups chassent-ils le plus souvent avec la meute entière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leruth philippe
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 162
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/03/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 12:10

quand allez vous arreter de poser "des questions" non pas stupides mais de les poser stupidement !!!

-1-
fait connu:
-c'était une louve gestante

-2-
- était ce la louve alpha de la meute territoriale ... très probablement mais pas sur à 100% (voir dinamique de territoire de mech)
- quel était la stabilité sociale de la meute ... non connu
- y a t il plusieurs louves dans la meute ... non connu
- quel est la relation entre les louves si il y en a plusieurs ... non connu
- quel pression cette meute subit elle des meutes limitrophes ... non connu
- quel pression cette meute subis t elle pour accéder à des sources de nourriture ... non connu
- y a t'il des loups et plus spécifiquement des louves (vu que c'est une louve qui doit eventuellement etre remplacée) en dispertion dans cette région ... non connu
- etc etc etc

donc avant de dire les "conséquences" prenez avant tout conscience des "élements" non connus ...
vous vous rendrez compte alors que vous devrez à chaque éléments non connu devoir tirer une ou des conséquences possible(s) et/ou probable(s) pouvant découler de cet élement:
si vous voulez "écrire les conséquences" ok ...
mais alors écrivez les toutes et pas les quelques une qui vous chagrine le plus !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bucaneve
Invité



MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 12:15

ciao Anne. Les loups de origine italienne vivent en groupes familiaux plus petits par rapport aux loups américains. En effet une meute de loups italiens est format généralement du couple riproductif (les parents) les fils du l' an précédent et les nouveaux fils nés du l' an en cours. Donc si la louve alpha meurt, la meute on devrai diviser. L' organisation social des loups tend à éviter le consanguinitè. Les accouplements dont tu parle se produisent en Amérique où la formation est majeur, et parfois il y a présents loups d'autres meutes qui ils sont devenues solitaires.

Si pour hypothèse dans le reste de la meute ils restent en vie l' autre alpha, les fils du l' an précédent et les petits loups nés dans l'an en cours, la meute reste uni pour la croissance des petits loups jusqu'à novembre. Après très probablement la meute se disperse, et ils deviennent tous loups solitaires en cherche de nouveaux territoires et d'un partenaire pour former une nouveau meute.

Dans le cas de cette louve tuée qui était gravide, probablement le reste de la meute se disperse maintenant car ils n'ont pas de petits loups à croître.
Revenir en haut Aller en bas
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 13:24

Philippe a écrit : "donc avant de dire les "conséquences" prenez avant tout conscience des "élements" non connus ... "
Bingo ! Et voilà bien l'insoluble problème de "notre" meute des Bornes : beaucoup d'éléments inconnus....
Alors du coup, avec si peu d'éléments en ma possession, je suis obligée de m'orienter vers des recherches d'hypothèses pour ensuite en tirer des conséquences... hypothétiques ! Tu fais bien de nous remettre dans le rang, Philippe, mais mon but n'est pas du tout d'établir en deux coups de cuillère à pot des vérités de comptoirs de bar...

Ce que je retiens dans vos réponses pour le moment c'est ça :

Philippe : "- quel pression cette meute subit elle des meutes limitrophes ... non connu"
Et de fait, je n'arrive pas à savoir s'il existe d'autres meutes, en tout cas le réseau loup n'en parle pas. Est-ce un problème d'effectif du réseau sur le terrain ?

Bucaneve : "Les accouplements dont tu parle se produisent en Amérique où la formation est majeur, et parfois il y a présents loups d'autres meutes qui ils sont devenues solitaires."
Bucaneve : "Donc si la louve alpha meurt, la meute on devrai diviser. L' organisation social des loups tend à éviter le consanguinitè."
Intéressant à lire quand sur Loup.org je lis le contraire :
Michel sur La Babole : "Si c’est le mâle alpha qui est tué les subadultes au lieu de se disperser vont profiter de l’aubaine pour squatter la place car ils risquent moins,…bon calcul ??
Si c’est la femelle alpha, ses congénères feminines vont se mettre a ovuler a qui mieux mieux puisque la chef ne sera plus là…et au lieu d’une portée il y en aura 2 ou 3, vraiment bon calcul…!!"

Pour Bucaneve, en cas de mort de la louve Alpha, il n'y a pas accouplement avec les autres louves, pour Michel, si.
Pour Bucaneve, si la louve Alpha meurt, la meute se divisera à court terme, pour Michel non puisqu'il y aura eu accouplement avec les autres femelles.

Pourquoi je retiens plus particulièrement cette hypothèse d'éclatement de la meute ? Parce que c'est le fer de lance des pro-loups depuis le prélèvement du 10 mai. Et tous les sites pro-loups déclarent que les conséquences de ce tir seront néfastes pour les éleveurs avec l'argumentaire suivant : les loups se disperseront et seront donc obligés de se rabattre sur des proies faciles, comme le mouton par exemple.

Mais comment peut-on être aussi affirmatif puisque, comme le dit si justement Philippe, "donc avant de dire les "conséquences" prenez avant tout conscience des "élements" non connus ...
vous vous rendrez compte alors que vous devrez à chaque éléments non connu devoir tirer une ou des conséquences possible(s) et/ou probable(s) pouvant découler de cet élement:
si vous voulez "écrire les conséquences" ok ...
mais alors écrivez les toutes
"

Pour ma part la seule chose qui me chagrine c'est que la presse ne rende pas compte systématiquement de TOUS les résultats d'analyse sur les prédations (il est permis de rêver). De même j'attends avec impatience les résultats d'analyse sur cette louve qui devrait confirmer ou infirmer qu'elle était déjà répertoriée par le réseau loup. On avancerait beaucoup dans la compréhension de cette meute. Comment trouver ces infos... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winyan can
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1945
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 01/02/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 15:09

" le réseau loup n,'en par le pas...." peut être que si'l n'en parle pas c'est apce que les lrelevés de crottes et indices hivernaux, si la méthode est fiable ,permet de dire qu'il n'y a que 4 à 5 loups....
Le territoire d'une meute de 4 à 6 loups est d'environ 200 km carrés... on reste sur une généralité... j'ai regardé un peu la carte ... pourrais tu, puisque tu connais mieux les lieux nous "pointer " les endroits où les loups ont été vus et combien afin de déterminer le territoire approximatif?

SI ensuite tu peux mettre lacarte en ligne ( image jointeà ce serait super.

_________________
Pour être bien ,restons loin des humains...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leruth philippe
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 162
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/03/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 15:15

je dois le dire dans quel langue !?!

j'ai besoin d'aucun coup de cueillère à pot

la vérité à aller dire au comptoir de bar du coin est:

PLASTICITE ce qui veut dire TOUTE OPTION EST POSSIBLE

quand est ce que cela va entrer dans votre mode de pensée PLASTICITE ...

et arretez de vouloir jouer au voyant(e) avec vos pseudo-boule de cristal ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bucaneve
Invité



MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 15:22

Anne, l'écologie comportementale d'une population bio géographique n'est pas nécessairement égal a' l' écologie comportementale d'une autre population. Les loups américains ont une organisation sociale divergée des loups italiens. Le groupe familial des loups italiens est constitué de père, de mère, de frères et de soeurs. Seulement individus du meme sang. En Amérique est divergé. La meute est très grand, il peut etre aussi de 15/20 loups. En Italie une meute est normalement formé de 4/8 individus, au maximum 10/12. Et ils sont tous parents étroits. Pour éviter consanguinitè et enrichir le variabilitè génétique parmi les populations le loup italien est forcé à se disperser toujours. La meute américain est format de parents, de frères, de soeurs et souvent meme de loups qui proviennent de l' extérieur, qui n'est pas des parents. Parceque en Amérique les proie ils sont très grands, difficiles à chasser, en territoire vastes, immenses, et le succes de chasse est lié au nombre des chasseurs (des loups) dans une meute. Le comportement social est toujours realtif a' l' ambient. L' Italie ne est pas l'amérique. L' Italie présente des limites qui le territoire américain n'ont pas. Mikel dit bien, mais il parle de loup américain. De toute facon mon opinion est basée seulement sur l' écologie du loup italien, il n'y a pas documentations dirigé sur cette hypothèse, car ils manquent les expériences. En Italie gènèralement est le jeune loup en dispersion à mourir.
De tout facon rien il peut exclure que si il meurt une alpha, un loup solitaire il peut prendre sa place et constituer nouvellement le couple alpha.

J'espère que je me suis expliquée cette fois
Revenir en haut Aller en bas
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 15:23

Pourquoi pas ?
Je serais tentée de faire la carte des contacts visuels avérés ainsi que des prédations où le loup a été formellement reconnu.
Cependant la mettre en ligne la rendrait ensuite incontrôlable et reprise pour servir les intérêts des uns ou des autres.... et je n'aime pas trop quand les choses m'échappent ;-)
En tout cas dans un premier temps, je vais la faire pour moi... ensuite nous verrons.
Merci pour l'excellente idée, Winyan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 15:33

Philippe ! C'est MOI qui ne veut surtout pas faire de la philosophie de comptoir !

La notion de plasticité que tu m'as très bien fait comprendre, je suis en train de la faire rentrer dans tous les esprits suffisamment ouverts autour de moi pour m'écouter.

Seulement.... malgré cette plasticité il existe bien des comportements systématiques chez les loups, non ? Sur lesquels on peut se référer pour ne pas trop se planter ? Le loup n'est tout de même pas aussi mouvant que le sable.

Bon, je range la boule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 15:38

Merci Bucaneve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winyan can
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1945
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 01/02/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 16:13

oui ça donnera une idée du territoire ( car entremont est entouré par de grandes agglomérations comme Annecy, Chambéry et l'autoroute en bas, Genève plus haut et l'autoroute.

Et tu peux transformer ensuite ta carte et ton document en format PDF de
façon à ce que personne ne puisse travailler dessus.

Ca m'intéresserait de la voir.

_________________
Pour être bien ,restons loin des humains...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 19:04

Yep.
Ca va prendre du temps, il faut que je récupère tous les articles du DL depuis l'été dernier et que je répertorie les infos que j'ai obtenues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wooulf
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 56
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Mer 13 Mai - 21:55

Anne d'E a écrit:
Yep.
Ca va prendre du temps, il faut que je récupère tous les articles du DL depuis l'été dernier et que je répertorie les infos que j'ai obtenues.
Là, il y en a au moins un par jour. Et tous au détriment du loup.
Clientèlismie quand tu nous tiens...

Bon courage.

_________________
La patience est la plus grande vertu de la conscience


http://boblyr.info/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Jeu 14 Mai - 6:17

Le DL a fait la une de ces éditions avec toutes les attaques depuis l'été 2008.
Cependant, le DL a confirmé l'attaque du loup, suite aux résultats des analyses ADN, pour une seule attaque en octobre ou novembre 2008 (l'article le confirmant date du mois d'avril 2009, soit 6 mois plus tard).
Pour l'instant, aucune autre transmission de confirmation avec analyses ADN pour les autres attaques, mais le DL précise bien à chaque fois que le garde ONCFS "n'exclue pas une attaque lupine", c'est ça l'information du DL !
Pas de confirmation non plus pour des attaques de chiens (mais ça à mon avis, le DL n'en fera pas sa Une).
Super journal de propagande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leruth philippe
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 162
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/03/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Jeu 14 Mai - 11:44

anne - conseil de "coyote":

étudie les données du DL
-1- concernant les loups
-2- concernant "la (re)présentation" du loup
-3- autres données eventuellement

MAIS pas de "jugement hatif" sinon ce que tu en retireras sera aussi "tronquer" par ta vision perso du journal ...

vous voulez faire une étude de données - ok - faite la alors "scientifiquement" (froidement) sans aucune répercution "sentimentale"
vous reprochez ce "parti pris" alors pourquoi tomber dans ce meme travers de parti pris !?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Jeu 14 Mai - 12:03

Bien reçu coyote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bucaneve
Invité



MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 17:37

j'ai lu sur article que cette louve était partie de l' unique meute en haute savoie. En haute savoie il y était seulement une meute! j'ai lu dans ce forum qui ont été vus environ 3/4 loups, donc je pense qu'il était une meute jeune. Alors avec certitude je pense que maintenant la meute se disperse! Car il était formé de mère (morte) père et deux loups sub adultes du l' an précédent. Mais cette nouvelle il me done beaucoup de douleur. Une unique meute en haute savoia détruit. Les moutons n'ont pas perdu le risque d'etre attaqués, avec les loups solitaires, avec l' arrivée d'une autre meute de territoires voisins. Mais une meute est état détruit. Un loup solitaire a de la vie très difficile, il peut etre avec facilitè tué d'autres loups, il est très vulnérable. Ceci n'est pas protèger une espece à risque d'extinction. Les moutons doivent etre protégés avec des méthodes anti loup. Tuer un loup ne résout pas le problème, il porte seulement a l' extinction le loup.

excusez moi par mes mots, mais je suis très très desolè!
Revenir en haut Aller en bas
Wooulf
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 56
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 19/01/2008

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 19:26

bucaneve a écrit:
Tuer un loup ne résout pas le problème, il porte seulement a l' extinction le loup.

excusez moi par mes mots, mais je suis très très desolè!
C'est tout ce qu'ils désirent.

Détruire, détruire...

En utilisant le prétexte de protéger les troupeaux.

_________________
La patience est la plus grande vertu de la conscience


http://boblyr.info/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leruth philippe
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 162
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/03/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 20:15

avec les milliers de loups de part le monde c'est pas pour demain l'extinction de l'espèce
avec les centaines de loups encore en italie c'est pas non plus demain la veille que le sous groupe "Canis lupus italicus" sera en voie d'extinction

certes pour "le petit coin" la zpp (zone de présence permanente) ou vit cette meute il y a des possibilités qu'il y ai de grosses perturbations au niveau de cette meute ...
mais svp ne mélangez pas "sauvegarde d'espèce" " et "cas specifique"

cela ne me rend pas joyeux de savoir cette louve éliminée ... mais ça c'est du domaine de mon ressenti personel et n'a donc rien à voir avec la sauvegarde du loup ... il ne faut pas mélanger ces deux choses

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

remarque:

les tirs sont prévu dans la convention de berne (voir art 9) donc ces tirs autorises découlent bien de cette législation ... et le "STRICTEMENT protégé" ne veut donc pas dire AUCUNE OPTION de gestion ...

=>

http://www.admin.ch/ch/f/rs/0_455/index.html#id-3

0.455

Texte original
Convention
relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe
Conclue à Berne le 19 septembre 1979
Approuvée par l’Assemblée fédérale le 11 décembre 19801
Instrument de ratification déposé par la Suisse le 12 mars 1981
Entrée en vigueur pour la Suisse le 1er juin 1982

(Etat le 15 novembre 2007)

Préambule

Les Etats membres du Conseil de l’Europe et les autres signataires de la présente Convention,

Considérant que le but du Conseil de l’Europe est de réaliser une union plus étroite entre ses membres;

Considérant la volonté du Conseil de l’Europe de coopérer avec d’autres Etats dans le domaine de la conservation de la nature;

Reconnaissant que la flore et la faune sauvages constituent un patrimoine naturel d’une valeur esthétique, scientifique, culturelle, récréative, économique et intrinsèque, qu’il importe de préserver et de transmettre aux générations futures;

Reconnaissant le rôle essentiel de la flore et de la faune sauvages dans le maintien des équilibres biologiques;

Constatant la raréfaction de nombreuses espèces de la flore et de la faune sauvages et la menace d’extinction qui pèse sur certaines d’entre elles;

Conscients de ce que la conservation des habitats naturels est l’un des éléments essentiels de la protection et de la préservation de la flore et de la faune sauvages;

Reconnaissant que la conservation de la flore et de la faune sauvages devrait être prise en considération par les gouvernements dans leurs objectifs et programmes nationaux, et qu’une coopération internationale devrait s’instaurer pour préserver en particulier les espèces migratrices;

Conscients des nombreuses demandes d’action commune émanant des gouvernements ou des instances internationales, notamment celles exprimées par la Conférence des Nations Unies sur l’environnement, de 1972, et l’Assemblée Consultative du Conseil de l’Europe;

Désireux en particulier de suivre, dans le domaine de la conservation de la vie sauvage, les recommandations de la Résolution no 2 de la deuxième Conférence ministérielle européenne sur l’environnement,

Sont convenus de ce qui suit:

Chapitre I Dispositions générales

Art. 1

Art. 2

Art. 3

Chapitre II Protection des habitats

Art. 4

Chapitre III Conservation des espèces

Art. 5

Art. 6

Art. 7

Art. 8

S’agissant de la capture ou de la mise à mort des espèces de faune sauvage énumérées dans l’annexe III, et dans les cas où des dérogations conformes à l’art. 9 sont faites en ce qui concerne les espèces énumérées dans l’annexe II, les Parties contractantes interdisent l’utilisation de tous les moyens non sélectifs de capture et de mise à mort et des moyens susceptibles d’entraîner localement la disparition, ou de troubler gravement la tranquillité des populations d’une espèce, en particulier des moyens énumérés dans l’annexe IV

Art. 9

1. A condition qu’il n’existe pas une autre solution satisfaisante et que la dérogation ne nuise pas à la survie de la population concernée, chaque Partie contractante peut déroger aux dispositions des art. 4, 5, 6, 7 et à l’interdiction de l’utilisation des moyens visés à l’art. 8:


dans l’intérêt de la protection de la flore et de la faune;

pour prévenir des dommages importants aux cultures, au bétail, aux forêts, aux pêcheries, aux eaux et aux autres formes de propriété;

dans l’intérêt de la santé et de la sécurité publiques, de la sécurité aérienne, ou d’autres intérêts publics prioritaires;

à des fins de recherche et d’éducation, de repeuplement, de réintroduction ainsi que pour l’élevage;

pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées, sur une base sélective et dans une certaine mesure, la prise, la détention ou toute autre exploitation judicieuse de certains animaux et plantes sauvages en petites quantités.

2. Les Parties contractantes soumettent au Comité permanent un rapport biennal sur les dérogations faites en vertu du paragraphe précédent. Ces rapports devront mentionner:


les populations qui font l’objet ou ont fait l’objet des dérogations et, si possible, le nombre des spécimens impliqués;

les moyens de mise à mort ou de capture autorisés;

les conditions de risque, les circonstances de temps et de lieu dans lesquelles ces dérogations sont intervenues;

l’autorité habilitée à déclarer que ces conditions ont été réalisées, et habilitée à prendre les décisions relatives aux moyens qui peuvent être mis en oeuvre, à leurs limites, et aux personnes chargées de l’exécution;

les contrôles opérés.

Chapitre IV Dispositions particulières concernant les espèces migratrices

Art. 10

Chapitre V Dispositions complémentaires

Art. 11

Art. 12

Chapitre VI Comité permanent

Art. 13

Art. 14

Art. 15

Chapitre VII Amendements

Art. 16

Art. 17

Chapitre VIII Règlement des différends

Art. 18

Chapitre IX Dispositions finales

Art. 19

Art. 20

Art. 21

Art. 22

Art. 23

Art. 24 Champ d'application le 15 novembre 2007

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bucaneve
Invité



MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 20:26

cet est ce que je crains.

Maintenant il est arrivé le loup en Autriche, j'espère qu'ils emploient une attention plus en faveur du loup. Malheuresement la convention de Berne permet les abattages sélectifs pour les individus qui ils créent des problèmes. Mais dans le cas du la France, les loups sont trop peu pour se permettre les abattages selectifs. Les loups dèja' ils subissent le braconnage qu'il est un acte très grave, avec les abattages programmés, le loup risque d'appauvrir la population et abaisser la variabilitè génétique qui il permet la survie d' une espece dans un territoire.

je suis très très triste.
Revenir en haut Aller en bas
bucaneve
Invité



MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 20:48

avec les milliers de loups de part le monde c'est pas pour demain l'extinction de l'espèce
avec les centaines de loups encore en italie c'est pas non plus demain la veille que le sous groupe "Canis lupus italicus" sera en voie d'extinction


je parle d'extintion dans la France.
Avec les loups italienne la France ne perd pas complètement la possibilite' de la présence du loup, mais peu d'individus d'une espece dans un territoire sont considérés également un grand risque d'extinction par l'espece. Et de toute facon si le loup se trouve un jour dans le "cou de bouteille" ou "dérive génétique" pour le manque de richesse génétique, il a de peu possibilitè de reprise. Et la France risque de ne pas avoir le loup. En écologie peu d'individus parfois sont considérés dèja' espece éteinte si il n'y a pas situation favorable a' sa reprise (braconnage, abattages, incidents causes directes, maladies, agressions causes indirectes et seletion naturel). Comme les phoques en Italie par example en ce cas par la manque de territoire libre ou' se reproduire (trop tourisme).

peute etre je suis pessimiste, mais sur le conditions de population des loups du la France les abattages ne sont pas un bon choce.
Revenir en haut Aller en bas
Winyan can
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1945
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 01/02/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 21:02

certes dans certains départements il ne pourra pas s'installer mais le pourra dans d'autres. C'est déjà mieux que rien..

_________________
Pour être bien ,restons loin des humains...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leruth philippe
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 162
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/03/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 21:11

les abattages sélectifs sont permis donc il faut faire avec

comme écrit dans le rapport de 2000 par bath ... c'est "le social" humain qui fera que cela se passera plus ou moins bien ...
c'est donc sur ce point qu'il faut se concentrer pour que lois (convention de bernes et autres) + le sentiment social général = une finalité qui permettent une cohabitation

en expliquant l'intéret de la variabilité surtout au niveau d'une "pensée saine de la biodiversité" qui passe entre autre par la variabilité génétique de la population lupine, etc

il y a 8 ans lorsque j'étais modérateur sur la meute, j'avais émis l'idée de bien expliquer au "grand public" de manière le plus simple possible les tenants et aboutissants pour comprendre comment penser la sauvegarde du loup du point de vue global (espèce) spécifique (sous groupes - et éventuellement spécificité de certains cas (ex: alpes)
j'ai "disparu 4 ans" pour des raisons personelles ... mon sentiment à mes lectures à mon "retour" il y a quelques mois me fait aussi etre pessimiste comme toi surtout quand je vois la montée des extrèmes pro - anti et si peu d'ouverture ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bucaneve
Invité



MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 22:26

certes dans certains départements il ne pourra pas s'installer mais le pourra dans d'autres. C'est déjà mieux que rien..


il dépend toujours du comportement humain et des réglementations. Le loup a besoin d'espace sauvages pour s'installer, sans dérangement pour se reproduire. Considère qu'en nord Latium (je suis de Rome) il y a des territoires très beaux et sauvages, avec beaucoup de sangliers, et chevreuils, mais le loup dans ces territoires ne réussit pas à survivre. Ils arrivent des loups de la Toscane (en Toscane il y a environ 150 loups) mais après ils ne survivent pas. La cause est le braconnage, les constructions du batiment (maisons de campagne, routes) qui ils fragmentent ici et la' le territoire et ils poussent le loup de aller aux d'autres aires plus lointaines. Cet est seulement un exemple. Le loup est un animal extremement adaptable mais il a besoin de aires aptes par la reproduction. Si non il emploie les aires seulement comme couloirs naturels par les passages.
la protection du loup doit etre dans toutes les directions, meme dans la sauvegarde du territoire pour la reproduction.
Je pense que en France il y a grand territoire sauvages et aptes au loup (je ne le sais pas, mais j'imagine), mais le braconnage et les abattages sont une fort pression à la croissance démographique du loup surtout parceque les loups sont encore peu.
Revenir en haut Aller en bas
Anne d'E
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 11/04/2009

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   Ven 15 Mai - 22:40

La meute des Glières, c'est l'histoire d'un massacre annoncé.
Entâchée d'obscurantisme, d'ignorance et de suffisance, notre vallée est devenue un no wolf's land...
J'espère que les rescapés trouveront quelques déserts humains sur d'autres hauts plateaux français.
Pour l'instant, moi j'ai la nausée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupe de travail.... "la babole"....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe de travail.... "la babole"....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Groupe Geophagus "sp. Pindare"
» groupe travail campagne
» Groupe Facebook: "Betta FR"
» groupe de travail "GENETIQUE CANINE ET MALADIES HEREDITAIRES "
» Nationale de Travail du Berger Allemand "NEUVIC 2014"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés :: Le loup :: Le loup Morphologique-
Sauter vers: