Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés
entrez votre identifiant de mot de passe


Information sur les canidés et Amérindiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Contes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Winyan can
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1945
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 01/02/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Contes   Dim 25 Sep - 20:01

bonsoir.
j'ai traduit un texte du site des loups, proposé par plumeaigleblanc.
Voici ce que ça donne... il me plaît tout particulièrement, car je suis une cavalière.....et j'avoue que j'ai eu quelques frissons quand je l'ai lu....
j'espère qu'il vous plaira autant qu'à moi...


LES CAVALIERS

Dans la brume de matin, ils montent leurs chevaux comme ils monteraient le vent ;le roulement de tonnerre des sabots frappant le sol leur rappelle quand la terre où ils chevauchent était sauvage et libre.

Eux aussi l’avaient été, et maintenant ils chevauchent , à une vitesse vertigineuse essayant de dépasser la fin.. La fin de cette façon de vivre qu’ils avaient connu du temps où ils avaient existé
.
Ils chevauchent à travers la prairie où les grands troupeaux de buffles avaient erré ;
Ils chevauchent par les vallées et les forêts qui avaient été le sanctuaire des loups.
Ils chevauchent sur les sommets des montagnes, par dessus lesquels, où les aigles avaient volé,
Ils chevauchent sur toute la terre qui autrefois avait été la leur


Ils chevauchent la nuit et le jour, ne s'arrêtant jamais , ni pour manger ni pour dormir.
Ils chevauchent avec l’espoir que, s'ils continuent à chevaucher, ils maintiendront vivant le feu de l'espoir dans les cœurs de ceux qui se souviennent.

Ainsi, si vous écoutez avec votre cœur, vous entendrez au-dessus de vous du vacarme; celui des coursiers inlassables qui sont la flamme del'esprit éternel de l'Indien d'Amerique .

_________________
Pour être bien ,restons loin des humains...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manit
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 2685
Age : 57
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 31/01/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Contes   Dim 25 Sep - 20:19

J'aime Winyan Can.

manit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plumeaigleblanc
membre du conseil
avatar

Nombre de messages : 884
Age : 58
Localisation : nord
Date d'inscription : 06/04/2005

Présentation perso
qui suis-je?:

MessageSujet: Re: Contes   Mer 12 Oct - 8:51

Conte sur la musique

D'APRES UNE TRES ANCIENNE LEGENDE SIOUX, le Pivert serait l'inventeur de la flûte.La légende raconte qu'un jeune homme, qui chassait pour nourrir sa famille, pistait un élan fort rusé.L'animal l'entraina au plus profond de la forêt.

Le jeune homme perdit son chemin et chercha un endroit où dormir. Il entendit alors un son étrange et mélancolique, un son inconnu. C'était magnifique et très triste.

Le lendemain matin au réveil, le jeune homme entendit un Pic-vert. Ce dernier faisais des trous sur un tronc d'arbre, du bout du bec, qu'il a fort pointu, c'est bien connu. L'oiseau fit un signe au jeune homme et s'envola vers un autre arbre. Le jeune homme le suivit jusqu'à une forêt de cèdres rouges.

Le Pivert se posa sur une longue branche et y creusa des trous. Le soir venu, quand le vent se mit à souffler, le son mélancolique entendu la veille s'éleva à nouveau et se répandit à travers la plaine. Le Pivert s'envola. Le jeune homme prit la branche d'arbre et l'emporta jusqu'à son village. Il n'avait pas trouvé de nourriture mais rapportait sa découverte à son peuple.

Il souffla dedans, la secoua, essaya de reproduire le son entendu dans la forêt... en vain. Alors il demanda l'aide du "medecine man", le sage du village. Celui-ci lui dit d'aller sur la colline surplombant le village.

Le jeune homme grimpa sur la colline, s'assit et se mit à prier. Le troisième jour, il eut une vision.

Les esprits le visitèrent, il vit le Pivert transformé en homme qui lui montra comment s'y prendre, comment casser la branche de l'arbre, faire les trous et tailler la "siotantka". Le jeune homme sut donc enfin fabriquer la flûte. En Sioux, "siotantka" signifie "le bois qui chante".

amitiés à tous

plume d'aigle blanc

_________________
Les paroles sont comme les flèches, une fois lancées elles ne peuvent plus revenir. Méfies toi de ne pas devenir ta propre cible....
Mes sites: http://segardbea.free.fr et http://creationsplume.stools.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segardbea.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ballade celtique contes et harpe entre Bretagne et Irlande
» contes au bord de l'eau, Moulin du Boel, sud de Rennes
» Ballade celtique : contes et harpe, Pont-Réan - Le Boël, Jeu
» contes sur la faune nocturne, à l'occasion du Chemin de Ki-D
» contes pour enfants en attendant Noël.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés :: Tribus Amérindiennes et autres tribus :: Contes , légendes et citations....-
Sauter vers: