Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés
entrez votre identifiant de mot de passe


Information sur les canidés et Amérindiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Prototype de lettre pour la Commission européenne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cpat
tathanka
tathanka
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Bouches du Rhône (13)
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Prototype de lettre pour la Commission européenne.   Dim 19 Mar - 22:04

Voici un message que je vais envoyer au Commissaire européenne à l’environnement Stavros Dimas, pour demander que la Commission européenne réagissent un peut plus face au plan loup.

Citation :
Objet : Situation du loup (Canis lupus) en France


A Monsieur Stavros Dimas, Commissaire européen à l’environnement.


Monsieur.

Je me permets de vous re-contactez car je m’inquiète sérieusement pour l’avenir du loup dans les mois qui viennent.

En effet, il est fort probable que d’ici peut notre gouvernement va annoncer un nouveau protocole pour la gestion du loup dans notre pays.
Etant donné que les mesures d’abattages de loups - prévues par précédent protocole - furent un échec relatif (1 seul loup abattu par les service de l’état sur les 6 prévus, ainsi que l’annulation par décisions de justice de la grande majorité des autorisations de tirs délivrées par les préfets selon ce protocole) je crains fort que l’année 2006 ne soit catastrophique pour nos loups.
En particulier, je crains que le protocole 2006 soit particulièrement agressif, avec peut être l’autorisation donnée aux éleveurs et bergers de défendrent leur troupeaux eux même, sans aucune limite ni quota, ce qui risque de conduire à un massacre !

D’autre part, et comme je le craignais dans un de mes précédents messages, il semble que d’autres pays européens, comme la Suède, prennent exemple sur la France et mettent en place un politique défavorable à ce carnivore. Mais je pense que vous devez être davantage au courant que moi.

Je sais qu’une procédure d’infraction est en cours contre la France, et je suis parfaitement conscient que la Commission européenne doit suivre et respecter des règlements et des protocoles qui prennent du temps.
Mais selon moi la situation est urgente, et, à défaut d’une décision sévère et rapide, je souhaite que la Commission fasse une déclaration d’une extrême fermeté pour signifier aux ennemis du loup (de France, mais aussi du reste l’Union européenne) que celui-ci est une espèce protégée et que tout manquement à cette règle seront sanctionnés.

Et pour faire face aux cas de braconnages commis par certains éleveurs ou bergers qui, par atavisme, refusent de protéger leurs troupeaux de manière adéquate et préfèrent en venir aux armes, je souhaite que la Commission rappelle fermement aux intéressés que les subventions européenne - qui maintiennent leurs exploitations en vie - sont désormais conditionnées à des règles parmi lesquelles figure, entre autre, la protection de certaines espèces comme le loup. Et qu’en cas de manquement à ces règles de lourdes sanctions peuvent être prises.
Je demande également que la Commission rappelle à l’ordre les Direction Départementale de l’Agriculture et des Forêt - ainsi que les chambres d’agricultures - des départements concernés par la présence des loups, car ces dernières institutions me semblent agir à l’encontre du loup, en contradiction avec la nouvelle PAC.




Maintenant, je voudrais aborder la demande de déclassement du loup de l’annexe II vers l’annexe III de la convention de Berne faite par la Suisse, et dont la décision d’acceptation ou de rejet a été reportée à novembre 2006.

J’aimerais d’abord vous poser quelques questions :
Je souhaite savoir si la Commission Européenne intervient (ou compte intervenir) sur ce dossier ? Et si oui, à quel niveau ?
Et quel est l’opinion de la Commission à propos de cette demande de déclassement : favorable ou défavorable ?

Ensuite, si la Commission européenne prendra part - directement ou indirectement - à la décision finale, je souhaiterais que, en plus des critères strictement biologiques, soit également pris en compte des critères culturels et historiques, lesquels - dans le cas du loup - sont, selon moi, très fortement défavorable à sa préservation, compte tenu des multiples mythes et légendes négatifs à sont sujet et qui sont parfois encore vivaces.



Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Commissaire, l'expression de ma profonde considération.


Qu’en pensez vous ? Et surtout pourrait on en faire une lettre type à envoyer en grand nombre ? (dans ce cas il faudra un peut la modifier, puisque, telle qu’elle est là, elle écrite en tenant compte du fait que j’avais déjà contacté le Commissaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prototype de lettre pour la Commission européenne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une association saisit la Commission Européenne pour sauver le grand tétras
» Consultation internet par la commission européenne sur le piégeage des animaux
» accès aux pièces détachées : la commisison européenne enquête
» Croisé Européenne / Siamois Seal Point - SAINT-SAVIN - (n° 10-91FF) 28/04/10
» ONYX Européenne écaille de tortue 06/10/2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf-Eyes - Culture amérindienne, informations sur les canidés :: Le loup :: Le loup Morphologique-
Sauter vers: